29 mai 2016

Writer's Week #14

État d'esprit de la semaine

Cette semaine, deux énormes joies couplées avec un peu de stress :

1) Ascenseur pour le futur a remporté le Prix Bouquin Malin ! 
C'est génial, et je suis super contente, bien sûr ! Où est le stress, alors ? Ben, c'était un peu compliqué de trouver des jours de congés à mon "autre" travail pour pouvoir assister à la remise de prix, et rencontrer les élèves qui ont participé... Mais ouf, finalement, tout s'arrange, et je me rendrais fin juin à Oloron-Sainte-Marie.

2) Les Élémentaires vont être publiés !
Ce n'est pas un "oui" que j'ai eu... mais deux ! Et, à la grande joie s'est aussitôt ajouté un paquet de questions sur le thème de : quel éditeur choisir ? Parce que, forcément, je les apprécie tous les deux, je sais que le texte sera super aux deux endroits, et les conditions sont proches (donc, ça n'aide pas). 
Je me suis laissée le week-end pour réfléchir, peser le pour et le contre, faire des listes, des colonnes...
Tout ça en me disant qu'il y a un paquet de gens qui aimeraient avoir le même genre de problème (quel culot de se plaindre de devoir choisir entre deux éditeurs, hein !).


Ma (vraie) vie cette semaine 

Dans les trucs les moins cools, il y a l'attaque des graminées de vendredi soir. Malgré presque 3 ans de désensibilisation, j'ai explosé mon budget mouchoirs... et l'autre truc pas cool, c'est le hurlement de douleur de ma WiiFit, qui a découvert les effets secondaires de 5 mois de repas au restaurant sans faire de sport (il va falloir résoudre le problème. Pas de régime, mais bouger un peu plus mes fesses et peut-être calmer le jeu sur le chocolat).

Sinon, il y a aussi des choses positives du côté de l'immobilier (je vous passe les détails), et un petit passage dans les bubulles de Caliceo  (il faut croire que les problèmes sont solubles dans les bains à remous), ce qui fait que le moral est bon !


Une bonne semaine qui se termine avec la fête des mères, où je profite des bricolages et des récitations de poèmes de mes enfants. C'est toujours chouette !

La question de la semaine

"Tu n'es pas trop triste de ne pas être aux Imaginales ?"

Alors, si, forcément, puisque les Imaginales sont l'un de mes salons préférés ! Et puis, j'aurais bien aimé pouvoir dédicacer l'Empire des Auras et Seuls les Alligators vous entendront crier... et voir les topains, bien sûr.
Mais bon, je ne peux pas tout faire et vu mon marathon de ces cinq derniers mois, c'est aussi bien de ne pas en rajouter le week-end.

Ce sera (j'espère) pour l'année prochaine !


Le livre de la semaine


Le suivant sur la liste, Manon FARGETTON
 
Résumé : Adolescent doué mais discret, Nathan est percuté mortellement par un automobiliste devant son collège. Témoin de la scène grâce à sa vision exceptionnelle, Izia sait que le chauffeur a agi intentionnellement. Non loin de là, Morgane, une irrésistible jeune fille, rend visite à sa mère internée et rencontre Timothée, que le moindre contact physique avec autrui fait souffrir. Bientôt tous trois reçoivent des messages posthumes de Nathan. Réunis puis traqués, ils découvrent qu’ils sont nés dans la même clinique par procréation médicalement assistée. De quelles manipulations ont-ils été cobayes ? 

J'ai beaucoup aimé l'alternance des points de vue. Parfois, j'ai trouvé des choses proches de ce que j'ai fait dans Ricochets, enfin, pas trop proches hein, juste assez pour se dire que ça me parle bien !
Je n'avais pas suivi qu'il s'agissait d'un tome 1 (oui, pourtant c'est indiqué au dos, je n'avais pas beaucoup d'effort à faire). J'aurais préféré un one-shot, mais c'est mon goût personnel. En tout cas, les enjeux sont clairs pour la suite.

 

Revue de presse 

Une chronique de l'Empire des Auras sur le blog "Les petits livres de Lizouzou" : "un roman pour ado traitant hyper bien la discrimination ! A découvrir !"

Et plusieurs articles sur les votes du prix des Incos, où Ascenseur pour le futur arrive parfois en tête comme À la médiathèque du Pouget ou à Allevard, par exemple.

Dans le cadre du Prix Passerelles, les votes ont également eu lieu, et Ascenseur pour le futur arrive en deuxième place auprès des élèves ! 

 

Conclusion

La semaine prochaine, deux gros évènements : la remise du prix des Incorruptibles mercredi (le suspens est entier, rien ne filtre avant l'annonce !), et ma décision sur l'éditeur pour Les Élémentaires ! Ça, je ne vous le révèlerai pas tout de suite, j'attendrai mon contrat (un peu de superstition, quand même). 
Ça promet !

 

25 mai 2016

Rencontres en Bretagne

Je continue sur mes comptes-rendus !

Toute la semaine dernière, j'ai navigué entre Herbignac, Muzillac et Férel pour rencontrer de nouveaux lecteurs dans le cadre du Prix des Incos !

J'ai eu droit à un accueil fabuleux !
Des dessins, des abécédaires, des cahiers de lecture qui donnent envie, des petits sketches joués d'après des scènes du livre... on sent que les enseignants ont vraiment exploré de nombreuses possibilités, et que les élèves ont joué le jeu à fond !












Mardi 17, au collège d'Herbignac, on a profité du temps prévu pour les rencontres pour écrire sur le futur (ou le passé).

Un petit atelier que j'ai également mis en place le lendemain, à l'école primaire René Guy Cadou :



Jeudi 19, grosse journée au Collège Sainte Thérèse de Muzillac :


Et vendredi 20 mai, à l'école Le Ruisseau Blanc de Férel, j'ai comparé mes objets des années 90 avec les leurs (moi, je ne trimbale pas de minitel, par exemple ^^) :




Et nous nous sommes projetés dans le temps en écoutant les émouvantes lettres que les élèves ont écrites à eux-mêmes quand ils seront adultes...


 De beaux souvenirs pour moi et, j'espère, pour les élèves aussi !

24 mai 2016

Rencontre à St Germain au Mont d'Or

Vendredi 13 mai, petite matinée à St Germain au Mont d'Or pour rencontrer deux classes.

Beaucoup d'émotions face à ce que les élèves avaient préparé, notamment des petits extraits du roman façon pièce de théâtre ! Vraiment chouette.

Ils avaient également imaginé une suite au roman ou illustré un passage, soit sous forme de texte, soit sous forme de BD (quel boulot !).












Dans la seconde classe, j'ai pu comparer mes objets des années 90 avec les leurs 

(trouverez-vous le protège briquet ?)
Les Spice Girls et des francs...
Un magnétophone !
Et j'ai même eu la chance de rencontrer une maman d'élève, fan des fedeylins (ça fait trop plaisir !).

Bref, un autre beau moment de partage autour de mon imaginaire...

23 mai 2016

Rencontres à Rilleux-La-Pape

Cette semaine s'annonce riche en bonnes nouvelles ! Mais avant de vous révéler ce qui se passe de l'autre côté du blog, je reviens sur plusieurs rencontres, notamment celle de Rilleux-La-Pape du 28 avril !

Nous avons commencé par une matinée où les trois classes étaient réunies pour m'entendre raconter ma vie ^^. Un peu sportif, j'avoue, 75 élèves d'un coup : je ne le ferais pas à chaque fois. Heureusement, les enseignantes ont bien encadré la rencontre pour que je ne me laisse pas trop débordée par le nombre !

Ensuite, les groupes qui avaient travaillé en particulier sur Ascenseur pour le futur de façon concrète (pas juste sur le texte) sont venus présenter leurs bricolages !

On y trouvait par exemple une maquette d'une ville du futur, avec son métro aérien :



 Ou un robot qui fait tout, bien pratique à la maison !


Un Ascenseur, bien sûr, machine indispensable du voyageur du temps ^^



Et même une maison du futur, avec des meubles aimantés qui peuvent bouger ! (désolée, je ne comprends pas pourquoi la vidéo n'est pas dans le bon sens : sur mon ordi, tout va bien... Pfff, la technique et moi, ça fait deux !).

video

J'ai également eu le privilège de voir le matériel de vote qui allait leur servir à choisir leur roman préféré (urne, carte d’électeur, bulletins de vote...)


Ainsi que certains supports proposés par les Incos tout au long de l'année (ici, le Dobble avec des mots issus de tous les textes en compétition) :




 Et, l'après-midi, je suis passée dans les trois classes rencontrées le matin, pour un atelier d'écriture sur le thème du futur !


Une excellente journée, pour laquelle vous pouvez retrouver d'autres photos sur le blog de l'école !


22 mai 2016

Writer's Week #13

État d'esprit de la semaine

Cette semaine, j'ai oscillé entre "Je suis fatiguée, il faut que je tienne sans tomber malade" et "C'est trop cool, je fais des rencontres scolaires en Bretagne hébergée chez mon amie auteur Silène Edgar, en plus, c'est quasiment les dernières rencontres des Incorruptibles, la fin du marathon, youhou !"


J'avoue que la dose de "youhou" était supérieure à la dose de fatigue !

Et c'était une très bonne semaine ! Petite photo souvenir de mon passage à Muzillac !

 

Ma (vraie) vie cette semaine 

Bon, alors, j'étais majoritairement loin de chez moi cette semaine. Mais j'ai enchaîné dès mon retour avec l'anniv de MaGrande avec ses copines à la maison (7 filles de 13 ans, vous voyez le tableau). C'était bien sympa (surtout qu'elle faisait un thème sur les différents fandoms, donc fun). On a terminé avec le vide grenier du Geek à Lyon, où j'ai acheté plein de petites bricoles.


Ah, et ça compte dans la vraie vie : j'ai un nouveau doudou : c'est un sweat de Captain America !
L'un de mes lecteurs, pendant la semaine, est venu en fin de rencontre me montrer son pin's du bouclier de mon super héros préféré (parce que je leur montre la différence entre un badge et un pin's !). Il m'a donné l'adresse (Celio) mais ne m'a pas précisé que c'était offert lors d'un achat de vêtement Marvel...
Qu'importe : les pin's étaient trop cool, et l'un des sweat aussi. Bref, je suis maintenant l'heureuse propriétaire de pin's trop cool, et d'un sweat doudou ! (et j'avoue que j'avais fière allure au vide grenier du geek !!!).

Le bouclier est en relief. Trop cool.

La question de la semaine 

"Pourquoi tu es fan de Captain America ?"

Réponse rapide : parce que c'est un vrai gentil. Il l'était même avant d'avoir des pouvoirs. Et ça, ça change tout.



Cette scène en particulier est révélatrice de sa personnalité : une grenade, les autres se sauvent, lui il plonge pour sauver tout le monde. Alors qu'il n'est pas encore un super héros. J'adore.
(Notons que Peggy Carter était prête à y aller aussi).


Et non, ce n'est pas que pour les pec. Pas que.


Le mec, seul contre 10 dans un ascenseur, il prévient avant le combat, au cas où certains voudraient renoncer. Genre.


Pis quand il est énervé, il coupe du bois.

Est-ce qu'il vous en faut encore ?

Le livre de la semaine


Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, deNathalie STRAGIER


Résumé
... Parce que pour elle, votre monde ressemble au Moyen Åge.
... Parce qu'elle sera envahissante, agaçante, imprévisible.
... Mais surtout, parce qu'elle détient un secret terrible. Et c'est à vous qu'elle va le confier.

Je n'ai pas encore terminé le roman (il me reste 150 pages) mais je passe un très bon moment, pour l'instant ! 
Revue de presse

Une nouvelle chronique pour Seuls les alligators vous entendront crier ! Sur le blog Livrement : " « Seuls les alligators vous entendront crier » de Nadia Coste possède un titre aussi fort que son intrigue. Par une plume fluide, l’autrice vous emmène dans un univers moite et un récit morbide. Lecture parfaite pour jeunes lecteurs avertis, en recherche de premiers frissons."

Et une jolie chronique pour l'Empire des Auras sur le blog Masque du temps"Nadia Coste transforme donc ce roman en un véritable page turner, haletant, dont l’écriture fluide nous fait oublier parfois certains faits difficiles qui sont évoqués."

Conclusion